Resultat Examen

Ce qui va changer à la rentrée dans les collèges et les lycées d'Issoire (Puy-de-Dôme)

À quelques jours de la reprise dans les collèges et lycées d'Issoire, le point sur les nouveautés avec les responsables des établissements.

Nouveau principal adjoint et expérimentation à Verrière

Avec l’arrivée d’un nouveau principal adjoint, Bertrand Skrzynski (à gauche), et le passage à temps plein de la CPE, Cathy Planet, l’équipe pédagogique autour du principal Franck Lassalas est complète pour attaquer l’année.

Avec près de 400 élèves inscrits pour la rentrée, l’effectif du collège de Verrière se maintient. Pas de fermeture ni d’ouverture de classe à noter donc, mais une nouveauté pour 28 collégiens : le dispositif Envol, pour Éducation nature vélo orientation local.

« Après le confinement, on a eu envie de décloisonner l’enseignement en faisant sortir les élèves des salles. On a fait le choix de le proposer d’abord en 6e parce que cela doit aussi faciliter l’intégration et l’arrivée au collège. »

Franck Lassalas

(Principal du collège Verrière)

Les volontaires à cette « expérimentation » ont dû réaliser, en fin d’année, une petite lettre de motivation pour intégrer cette nouvelle classe. « Nous avons eu beaucoup de demandes?! L’idée est que les professeurs puissent emmener les jeunes sur le terrain pour des cours de Sciences et vie de la Terre (SVT), histoire ou mathématiques, par exemple », poursuit-il. Plusieurs associations locales sont associées à ce projet dont le Rotary Club d’Issoire qui a aidé au financement de dix VTT.

Education à l'écologie dans les collèges d'Issoire : "On sent les élèves de plus en plus concernés" (janvier 2021)

Du côté des sections sport, le rugby et le volley en partenariat avec l’USI se poursuivent. L’équipe pédagogique souhaite également proposer aux collégiens volontaires des enseignements complémentaires à l’école de musique de l’Api. Une « année test », avant d’ouvrir dès la rentrée 2022, si le succès est au rendez-vous, une Classe à horaires aménagés en musique (CHAM).

Bertrand Skrzynski, venu de l’académie de Lyon, sera le nouveau bras droit du chef d’établissement. La conseillère principale d’éducation (CPE) Cathy Planet qui intervenait dans l’établissement ponctuellement sera désormais présente à plein temps.

Stabilité et sérénité au collège des Près

Au collège des Prés, le nombre d’élèves est en légère baisse, avec 700 collégiens. La section italien, ouverte il y a deux ans, rencontre un grand succès. « 36 élèves l’ont choisie en 5e. Nous aurons donc deux groupes. Un professeur titulaire arrive également, ce qui est une très bonne nouvelle », se félicite Emmanuel Chabaud, le principal de l’établissement.

Au collège Les Prés, à Issoire (Puy-de-Dôme), la section foot rencontre de plus en plus d'adeptes (avril 2021)

Les partenariats continuent avec l’USI pour l’option football. « Nous avons beaucoup de demandes et avons dû refuser du monde », poursuit le responsable. Un partenariat avec le 28e RT est également mis en place. Des interventions vont permettre aux élèves de « mieux connaître la défense nationale, de découvrir les métiers, etc. », précise Emmanuel Chabaud qui, comme ses collègues de Verrière, n’appréhende pas cette reprise.

On ne peut pas dire qu’on découvre le protocole sanitaire. Même si le contexte limite les projets comme les voyages à l’étranger, il y aura beaucoup de choses à faire.

Atelier orientation et changement du BTS à Sévigné

Une classe de 4e ouvre à la rentrée. Les collégiens seront 530 au total, contre 300 pour les lycéens (comprenant les élèves de BTS). Les Seconde pourront participer à un tout nouvel atelier orientation. De la découverte scientifique d’un côté, littéraire et artistique de l’autre, pour aider à trouver sa voie. Des visites de milieux professionnels et conférences seront organisées.

Le BTS technico-commercial change de nom et devient BTS Conseil et commercialisation de solutions techniques. Il forme au commerce entre deux sociétés. Cette année encore, la formation est proposée en apprentissage dans des entreprises issoiriennes.

Les travaux avancent à Murat

Près de 1.100 jeunes vont retrouver le lycée Murat, où un important chantier continue. L’entrée des élèves se fera du côté du gymnase Murat.

Une partie des travaux est finie, notamment celle qui concerne le bâtiment D et l’internat, qui compte un étage de plus. 146 élèves peuvent désormais y être accueillis, contre 106 auparavant. Mais le chantier n’est pas encore terminé, avec la construction d’une nouvelle extension.

Un bâtiment supplémentaire va être construit. Le chantier va durer encore deux ans.

« Il y en a encore pour deux ans environ », indique le proviseur, Nicolas Oudard. Outre l’agrandissement du CDI, qui devrait être rapatrié au printemps, des salles de conférences et d’études supplémentaires, des travaux d’isolation, d’étanchéité ainsi qu’une restructuration de la partie physique SVT sont prévus.

Voilà à quoi ressemblera le lycée Murat d'Issoire en 2022 (janvier 2019)

Côté effectifs, une classe de seconde supplémentaire ouvre. Répartis dans 11 classes contre 10 auparavant, 395 nouveaux lycéens découvriront leur établissement, jeudi prochain. « Leur journée d’intégration sera maintenue. Les jeunes ont souffert avec la crise et ont encore plus besoin de lien », insiste le proviseur.

Des aménagements à Henri-Sainte-Claire-Deville

Au lycée professionnel, les effectifs demeurent stables. Environ 330 élèves feront leur rentrée. La part de l’apprentissage augmente : de six alternants l’an passé, ils seront une vingtaine cette année.

À leur entrée en lycée professionnel, les élèves de seconde choisissent désormais une famille de métiers. Durant un an, ils seront sensibilisés à différentes activités d’une même branche et non pas à un métier précis. L’objectif est de faire un choix plus éclairé lors de leur spécialisation en classe de première.

La direction du lycée Sainte-Claire-Deville, de gauche à droite : Pascal Arnoux, directeur délégué aux formations, Maud Leroy, proviseure, Fabienne Chambon, proviseure adjointe et le nouveau gestionnaire, M. Charpeaud.

Un petit-déjeuner est proposé aux élèves le matin, moyennant 1 €. Constatation a été faite que trop de lycéens débutent la journée le ventre vide.

Durant l'été, l'établissement a connu des travaux. La réfection du premier étage du bâtiment B se termine. Avec, notamment, des espaces de langue novateurs pour faciliter l’échange. Ils pourront être utilisés lors des cours de langue vivante, mais aussi par les élèves.

Des portiques de sécurité et des bornes anti voitures béliers ont été installés devant l'établissement. Élèves et professeurs devront se munir d'un badge pour aller en cours.

Enfance en Afrique, arrivée en Europe... Des lycéens d'Issoire (Puy-de-Dôme) enregistrent leur histoire (juillet 2021)

Parmi les projets, on peut noter "Precious plastic". L'objectif ? Fabriquer une ligne de production afin de produire des objets à partir de matière plastique usagée et recyclée. A terme, cela permettrait de recycler le plastique des établissements environnants dans le cadre d'un autre partenariat, les lycéens seront aussi amenés à fabriquer des remorques à vélo pour leurs cadets du collège Verrière.

Marielle Bastide, Lisa Douard et Pierre Frasiak