Resultat Examen

Chavagnes-en-Paillers. Bastien Roger, médaillé d’or pour ses coiffures

Bastien Roger, 25 ans, timide mais passionné et déterminé, raconte avec modestie son parcours et son attachement sans borne à son métier de coiffeur, qu’il exerce depuis 2010. Il vient de recevoir l’or aux championnats de l’équipe de France, qui se sont tenus le week-end dernier, à Angers, dans sa catégorie préférée : la technique.

Il intègre l’équipe de France en 2017

Sa formation a commencé au lycée professionnel de Saint-Laurent-sur-Sèvre. Il a obtenu son CAP coiffure en 2012. La même année, il a participé à un à premier concours interne et a décroché la première place. En 2014, il entre dans la vie active après avoir obtenu son Brevet professionnel.

Très vite, Bastien Roger est attiré par la compétition avec une participation, en 2012, aux épreuves départementales des Meilleurs apprentis de France. Il décroche seulement la médaille de bronze, ce qui ne lui permettra pas de poursuivre cette aventure. Il enchaîne avec les Olympiades des métiers, en régional à Angers en 2014, et remporte la seconde place. Enfin, le succès est au rendez-vous, en 2016 et 2017, avec deux premières place, d’abord au Mans à l’Unec Trophy pour une « coiffure de mariée » ; puis à Nantes, pour « Beauté sélection ».

Chavagnes-en-Paillers. Bastien Roger, médaillé d’or pour ses coiffures

Toujours en 2017, à Rouen, il est remarqué au cours des championnats de France par les entraîneurs de l’équipe de France de coiffure. Une consécration, « avec des obligations d’entraînements mensuels et de participation à plusieurs concours annuels, toujours sur mon temps libre », précise Bastien. Il valide, avec professionnalisme et sérieux, ce qui lui vaudra une place de vice-champion du monde par équipe, en 2019.

En 2020, le covid est là. Il obtient une première place au championnat de France en « catégorie technique », « juste avant le premier confinement et avec le projet d’une participation au Japon, mais suspendue pour raison sanitaire », souligne-t-il

Une période dont Bastien tire de l’expérience : « Avec tous ces concours, je deviens plus précis dans mes gestes au quotidien, je maîtrise mon temps dans ma vie professionnelle. Ça me permet d’être plus créatif et de proposer des idées aux clients. Je n’oublie pas l’adrénaline, le stress avant le concours, c’est devenu un besoin. Je tiens ici à remercier tous mes entraîneurs, je ne suis pas dans l’équipe de France uniquement de mon fait . »

Partager cet article

Chavagnes-en-Paillers. Bastien Roger, médaillé d’or pour ses coiffures

Ouest-France.fr