Resultat Examen

Covid-19. Le bras de fer des étudiants de BTS pour annuler les épreuves

C’est un bras de fer entre David et Goliath. D’un côté des étudiants en BTS, de l’autre, le ministre de l’éducation nationale. Depuis plusieurs mois des étudiants en BTS se mobilisent en effet pour obtenir que leurs examens de fin d’année soient annulés, et remplacés par le contrôle continu, tout comme en 2020. Pour se faire entendre, ces étudiants très remontés font feu de tous les réseaux sociaux. Ainsi une

première pétition

appelant à l’annulation des examens de fin d’année a été mise en ligne à la fin 2020, avant une

deuxième pétition

il y a 3 semaines. Aux pétitions sont venus s’ajouter

une vidéo

, une

Covid-19. Le bras de fer des étudiants de BTS pour annuler les épreuves

page Facebook

, ainsi que

deux comptes Twitter

, un groupe Télégram, sans oublier l’envoi de communiqués de presse aux rédactions.

Un accès inégal aux cours en présentiel

Pour justifier leur demande de validation de leur BTS par le contrôle continu, et ce alors que leurs oraux ont déjà commencé, les étudiants de la promo 2019/2021 font valoir qu’ayant subi trois confinements pendant leurs deux années d’études, ils ont passé beaucoup de temps à étudier en distanciel. Avec à la clé, selon eux, un manque de contacts réguliers avec leurs professeurs, préjudiciable pour leur motivation, et des programmes imparfaitement bouclés. Difficulté supplémentaire pour les étudiants qui ont choisi de préparer leur BTS en alternance : certains ont fait tout ou partie de leur période en entreprise à distance, depuis leur chambre, ce qui ne garantit pas la même progression pédagogique qu’une présence active sur le terrain. Julien, 20 ans, étudiant en BTS Système numériques en alternance à Paris dans une STS privée fait partie de ces étudiants mobilisés : “Dans mon école nous avons eu des cours en présentiel en septembre et en octobre puis nous sommes passés à la visio, avec une présence en cours une fois par semaine seulement. Pendant ce temps-là des étudiants en STS publiques ont toujours été en présentiel. C’est complètement inégalitaire, nous n’aurons pas tous eu les mêmes conditions pour nous préparer aux examens”.

Le ministère joue l’apaisement

Mais le 1er avril, le ministre de l’éducation nationale a semblé fermer définitivement la porte à la possibilité d’une annulation des examens de fin d’année pour les étudiants de BTS.

Au micro de la radio RTL

, Jean-Michel Blanquer a voulu les rassurer, en affirmant que ces examens se dérouleraient avec “la plus extrême bienveillance”. Des paroles d’apaisement qui ont manqué leur but puisque depuis la déclaration du ministre, la principale pétition mise en ligne pour demander le passage en contrôle continu des examens de BTS a gagné plus de 20 000 nouvelles signatures, passant de 30 000 à plus de 51 000, en moins d’une semaine.