Resultat Examen

Des lycées agricoles à Youtube, portrait d'une génération qui veut changer les regards sur l'agriculture

Des lycées agricoles à Youtube, portrait d'une génération qui veut changer les regards sur l'agriculture

écouter

Le quart d'heure

Céline Asselot

Du lundi au vendredi

A quoi rêvent les jeunes qui se préparent à prendre la relève dans les fermes françaises ? Ce soir, Le Quart d'Heure pose ses micros dans un lycée agricole à la rencontre d'une jeunesse qu'on entend trop peu. Et rencontre avec un agriyoutubeur qui veut changer l'image du monde agricole en en montrant les coulisses.

Article rédigé par

franceinfo

Radio France

Publié

le 26/11/2021 17:09

Mis à jour

le 26/11/2021 19:16

Temps de lecture :

1 min.

Une vache au lycée agricole de Sées, dans l'Orne (Normandie)

(THEO UHART / FRANCEINFO)

Ils sont 20 000 agriculteurs à prendre leur retraite chaque année. D'ici dix ans, le ministère de l'Agriculture estime même qu'un agriculteur sur deux sera retraité. Il y a donc pour l'agriculture française un défi de taille : se renouveler en attirant les jeunes. Les effectifs des lycées agricoles ne cessent pourtant de décroître depuis dix ans.

Des lycées agricoles à Youtube, portrait d'une génération qui veut changer les regards sur l'agriculture

Il faut dire qu'il y a des clichés tenaces sur les agriculteurs, les difficiles conditions de travail - pas de repos, pas de vacances, un revenu faible - et les critiques aussi : ils seraient pollueurs et fermement opposés à l'écologie. Sans compter les suicides.

Une vache dans le lycée agricole de Sées, dans l'Orne (Normandie)

(THEO UHART / FRANCEINFO)

Alors nous, au Quart d'Heure, on a eu envie de rencontrer les jeunes qui se préparent à prendre la relève dans les fermes françaises. Nous avons posé nos micros dans le lycée agricole de Sées, dans l'Orne en Normandie.

Là-bas, ils et elles nous ont raconté leur évidence - travailler dans l'agriculture, au grand air avec leurs animaux. Ils nous ont confié leurs espoirs et leurs angoisses liées aux conditions de travail. Leur envie, aussi, de déconstruire les clichés autour du monde agricole, notamment sur la question du bien-être animal.

Céline Asselot (avec les moyens techniques de Hélène Langlois), entourée de gauche à droite par Léa, Mattéo, Charline, Inès et Maxime, étudiants en filière agricole

(CHLOE CENARD / FRANCEINFO)

Et n'imaginez pas que c'est une jeunesse déconnectée : il y avait autant de jeans-basket et de smartphones que dans n'importe quel lycée de France. Autant d'amateurs de jeu vidéo aussi. Mais eux jouent à Farming Simulator, où ils se retrouvent à la tête d'une exploitation agricole.

Et leur star, sur Youtube et sur ce jeu, c'est Stervio, alias Bastien Couture. Il a 20 ans et une chaîne Youtube de plus de 300 000 habitants. Il y publie des vidéos où il joue à Farming Simulator, mais aussi des "vlogs" dans lesquels il part à la rencontre de jeunes agriculteurs français. L'objectif ? Changer l'image de l'agriculture et pourquoi pas susciter des vocations. "Le Quart d'Heure" l'a rencontré.

Bastien Couture - alias Stervio - dans son studio installé dans la ferme familiale, près de Cahors, dans le Lot. A 20 ans, il vit de sa chaîne Youtube consacrée à l'agriculture.

(THEO UHART / FRANCEINFO)

Retrouvez "Le Quart d'Heure" du lundi au vendredi sur

franceinfo, sur l'application

Radio France

et toutes les autres applications de podcast (Spotify,

Apple podcasts,

Podcast Addict,

Deezer

...).

Voir les commentaires

Partager :