Resultat Examen

Harcèlement scolaire : comment réagir quand mon enfant est concerné ?

Emmanuel Macron dévoile une série de mesures

À l’occasion de cette journée contre le harcèlement scolaire, Emmanuel Macron a pris la parole, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Le chef de l'Etat y a constaté que « malgré les initiatives prises, le harcèlement sévit toujours à l’école, sur les réseaux sociaux, sans laisser aucun moment de répit à ceux qui en sont victimes ​».Dans cette même vidéo, il a annoncé une série de mesures :► Une application Alors qu’un numéro vert, le 3018, permet aux victimes de cyberharcèlement d’être conseillées, écoutées et informées, une application viendra renforcer le dispositif en février 2022. Elle permettra « aux victimes et aux témoins d’adresser une capture d’écran de situation de harcèlement afin que celles-ci soient encore mieux accompagnées », a expliqué Emmanuel Macron. ► Davantage de lieux d’écouteLe président de la République a aussi déclaré que les lieux physiques, « avec des personnes qui sont là pour recevoir la parole et pour écouter partout sur le territoire », comme les maisons des adolescents ou encore les points d’accueil écoute jeunes, seront renforcés. ► Sensibiliser au numériqueUne expérimentation devrait être lancée à la rentrée 2022 : délivrer une certification à la sensibilisation au numérique aux élèves de 6e. La généralisation de cette mesure interviendrait ainsi à la rentrée suivante, pour aider les enfants « à mieux utiliser les réseaux et le numérique ». ► Renforcer le contrôle parentalEnfin, et c’est un point essentiel, Emmanuel Macron a annoncé vouloir changer la loi « pour améliorer le contrôle parental, en faisant en sorte qu’il soit installé par défaut sur tous les téléphones, ordinateurs, tablettes utilisées par les enfants ».