Resultat Examen

Narbonne : des racines et des ailes avec les élèves du lycée Lacroix

Ambiance festive ce vendredi midi au lycée Lacroix malgré le froid et le vent qui fouettait les visages. Pourquoi ? "Parce qu'on plante des arbres (en l'occurrence des liquidambars)" lance avec un sourire communicatif une lycéenne qui rejoint une petite troupe joyeuse dans la cour des tilleuls. Depuis le début de l'année scolaire, une centaine d'élèves de l'établissement, et leurs professeurs de Français, de SVT, d'Espagnol et d'Histoire et Géographie, mènent un projet autour du développement durable sur le thème "Des arbres et des idées à semer". C'est dans ce cadre qu'ils participent à la deuxième semaine nationale de la plantation et ont voulu marquer le coup avec l'organisation d'un événement ce vendredi. Vernissage d'une exposition interactive autour de l'arbre, concours photos, petits concerts, discours des élèves. "Nous nous tenons devant vous pour vous rappeler l'importance des arbres. L'importance de leur vie, car leur vie est la nôtre. Car sans eux, nous ne pouvons pas préserver notre monde. Protéger les arbres, c'est essentiel, c'est la clef de notre survie. Protéger les arbres, ce n'est pas seulement les sauver eux mais c'est aussi nous sauver nous. Planter des arbres et cultivez-vous !" a scandé Thomas.

Narbonne : des racines et des ailes avec les élèves du lycée Lacroix

Chantiers de plantation d'arbres dans les communes de l'agglo

À l’origine de cette semaine de la plantation, le président de l'association 1 million d'arbres, l'artiste montpelliérain Jean-Paul Wabotaï, avait fait le déplacement. Son mouvement lancé en 2017 s'est développé au niveau national. Il plaide sans relâche sa cause auprès des élus et jusqu'au plus haut sommet de l'Etat : planter des arbres (1 million en 2023) pour lutter contre le changement climatique. "On n'a jamais vu dans l'histoire de l'humanité des jeunes nous interpeller comme ils sont en train de le faire. Qu'est-ce que vous allez nous laisser ? Il faut se battre pour vous, continuer pour vous, pour que vos enfants puissent vivre dignement sur une planète saine", a-t-il lancé devant des lycéens enthousiastes.

Cinq classes, de la seconde à la terminale, sont engagées dans cette démarche. "En janvier, nous allons participer à des chantiers de plantation d'arbres dans les communes de l'agglo. C'est une façon d'agir concrètement pour préserver l'environnement", explique la professeure Christine Michel. Pelles et sac de terreau en mains, élèves et professeurs sont ensuite allés planter symboliquement des liquidambars avant d'assister à une projection du court métrage de Yann Arthus-Bertrand Des forêts et des hommes suivie du film d'animation L'homme qui plantait des arbres de Frédéric Bach. Si ce n'est déjà fait, on ne saurait trop leur conseiller la lecture du roman L'Arbre-monde de Richard Powers, prix Pulitzer en 2019. "Ce monde n’est pas notre monde avec des arbres dedans. C’est un monde d’arbres, où les humains viennent tout juste d’arriver".