Resultat Examen

Près de Vitré. Il est arrivé 9e de la Transat Jacques-Vabre… en ligne

C’est une belle place »,

​consent, pas peu fier, Patrick Loury. Pendant 17 jours, ce mordu de course au large en ligne, sur le jeu officiel Virtual Regatta, a vécu au rythme de son voilier, le Rara Avis.

Le 7 novembre à 13 h 27, cet habitant de Rannée a lui aussi pris le départ au Havre de la Transat Jacques Vabre... en ligne, devant son écran d’ordinateur. Ils étaient 80 000 concurrents sur la ligne de départ. Le Rannéen est arrivé à Fort-de-France, en Martinique, mercredi 23, vers 8 h, soit deux jours après les deux premiers vrais équipages en classe ultime.

« J’ai pris les bonnes options »

Il a franchi la ligne d’arrivée en 9

e

position au classement général, dans les ultimes, premier du département d’Ille-et-Vilaine. C’était sa deuxième Transat Jacques Vabre. En 2019, il s’était classé en 750

e

position.

J’ai pris les bonnes options, au niveau des îles du Cap Vert

​explique-t-il.

J’ai franchi l’Équateur en 3

e

position ; ce qui m’a valu de recevoir une casquette du voilier de François Gabart dédicacée. La course a été plus longue que prévu. Les alizés n’étaient pas bien établis, la météo compliquée. En remontant la côte du Brésil, j’ai dû faire face à des vents changeants. Bon, je me suis quand même bien débrouillé.

Près de Vitré. Il est arrivé 9e de la Transat Jacques-Vabre… en ligne

Comme pour le Vendée Globe l’année dernière, Patrick Loury a vécu, tout le temps de la course, dans sa bulle, attentif aux mises à jour météorologiques, fournies toutes les six heures, nuit comprise ! Son voilier était également équipé de toutes les options de voiles et d’un logiciel de routage.

Des éléments indispensables pour se faire une bonne place »,

​reconnaît-il. Mais qui ne suffisent pas.

La Route du Rhum en 2022

Le skipper virtuel aime avant tout suivre la météo, tracer sa route, prendre des risques.

Des fois ça passe, des fois ça casse ; c’est tout l’intérêt du jeu

​, s’amuse-t-il. Et cela lui sourit. Avec une centaine de courses au large virtuelles au compteur depuis 2016, Patrick Loury peut se féliciter de bons scores et même de trois victoires. Avec ces courses, le Rannéen voyage autour du monde.

Revenu de Martinique mercredi, il a d’ailleurs pris un autre départ vendredi soir : celui de la 5

e

étape du Globe 40, reliant Papeete à Ushuaia par le cap Horn. L’aventure devrait durer une vingtaine de jours. Pour 2022, son programme n’est pas encore fixé. Mais, il sait déjà qu’il sera au départ de la Route du rhum à Saint-Malo. La dernière fois en 2018, il avait terminé 33

e

sur 144 000 et 1

er

d’Ille-et-Vilaine.

Partager cet article

Près de Vitré. Il est arrivé 9e de la Transat Jacques-Vabre... en ligne

Ouest-France.fr