Resultat Examen

Pézenas : trois lycéens de Jean-Moulin en révolte pour leur avenir

Trois élèves de terminale du lycée Jean Moulin de Pézenas manifestaient ce mercredi 10 pour tenter de modifier une disposition préjudiciable pour cette année d’examen du Bac. Zaid, Lubnna et Judie avaient en fin d’année scolaire émis des souhaits pour le choix de deux spécialités qui leur seraient enseignées pendant l’année de terminale, la philo et l’espagnol.

A la rentrée scolaire pas de cours prévu, pas de prof et obligation de cours par le Cned, donc à distance par internet avec seulement un tuteur toutes les 2 semaines. Or ces spécialités occupent 6 heures de cours par semaine. Deux choix pour eux, soit un changement de spécialités, soit internet.

Pézenas : trois lycéens de Jean-Moulin en révolte pour leur avenir

Devant le refus de changement la proviseure, Valérie Vautier Desmaretz s’est sentie dans l’obligation de les inscrire au Cned, malgré l’absence de signature des parents. Dans la nuit du 9 au 10 novembre, à 4h30 du matin ces élèves ont reçu cette fameuse inscription au Cned, d’où leur étonnement.

Cette manifestation était prévue à l’avance, et les quelques collègues des lycéens qui les soutenaient dans leur demande ne perturbait pas l’entrée des autres élèves à 8 heures. Les parents, certainement retenus par leur travail, n'y ont pas assisté mais ont fait part de leurs revendications après l’absence de retour des différents courriers adressés au ministre, à la rectrice d’académie et aux inspecteurs des disciplines concernées. Ils attendent une pétition de l’ensemble des professeurs du lycée.

Dialogue de sourds

Pas d’élément perturbateur pour bloquer l’entrée et un dialogue (de sourds) s’instaurait entre la proviseure et les manifestants, chacun défendant sa position. Les gendarmes étaient présents pour empêcher si besoin la coupure de la circulation.

Voyant, après discussion, que tout était fait afin d’éviter des débordements, ils ont quitté les lieux. Il sera certainement impossible de trouver une solution et ce sera préjudiciable pour les élèves lors du bac où les coefficients restent les mêmes.