Resultat Examen

Présidentielle 2022 : revivez le dernier débat des candidats au Congrès LR

C’est ce qu’affirme dans la foulée Philippe Juvin. Son chiffre semble provenir d’une note du ministère de l’Intérieur datant de... 2012. « Le parcours scolaire des nouveaux migrants s’est effectué pour la plupart dans le pays d’origine. Au moment de la migration, 40 % étaient sans diplôme ou diplômés de l’enseignement primaire et 21 % diplômés de l’enseignement supérieur », peut-on lire. Mais une note de l’Insee publiée en novembre 2018 indiquait plutôt que « parmi les immigrés âgés de 15 ans ou plus arrivés en France en 2017, 31 % sont titulaires au plus d’un diplôme de niveau brevet des collèges ; 27 % d’un diplôme du secondaire et 42 % d’un diplôme du supérieur, dont 37 % au-delà d’un bac + 2 (supérieur long) »