Resultat Examen

Primaire LR : quel candidat à la présidentielle ? Résultats décisifs pour la droite

18:42 - Un résultat attendu.. et décisif ?

Que de turbulences ont traversé Les Républicains depuis ce 27 novembre 2016 et linvestiture de François Fillon comme candidat LR à la présidentielle. Deux mois plus tard, laffaire Fillon était révélée par le Canard enchaîné, concernant des emplois présumés fictifs de son épouse Pénélope en tant quattachée parlementaire. Contre vents et marées, lancien Premier ministre est allé au bout pour échouer au premier tour, finissant derrière Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Sen est suivie une dislocation progressive dun parti pourtant au pouvoir pendant 17 ans avec, en point dorgue, le fiasco François-Xavier Bellamy aux Européennes de 2019 et ses 8,48%, venant ponctuer une présidence décriée de Laurent Wauquiez. Depuis, sous la houlette de Christian Jacob, Les Républicains ont fait le dos rond, conservé mairies, départements et régions au fil des élections locales successives, avant de voir réapparaître certains qui avaient quitté le navire pour sadonner à une ambition présidentielle, avec le soutien logistique et financier que cela nécessite. Les Républicains nont pas fermé la porte à Xavier Bertrand ni Valérie Pécresse, alors que seul Eric Ciotti était au Trocadéro aux côtés dun François Fillon dans la tourmente.

Alors que 40% des Français nont pas entendu parler de la primaire des Républicains selon un sondage Yougov pour Linternaute, lenjeu pour LR est de mettre sur le devant le scène une personnalité en mesure de devenir une figure politique de premier plan et capable de créer une émulation autour dune offre politique empêchant la fuite des électeurs vers Emmanuel Macron ou Eric Zemmour. Ainsi, il sagit par ce scrutin interne de définir la ligne que souhaite incarner le parti. Si les prétendants à linvestiture sont, dans lensemble, sur la même longueur dondes, des différences sont apparues, sur le plan économique ou sécuritaire. Alors quaucun favori ne se dégage, la candidature dun vainqueur non-plébiscité pourrait avoir du mal à décoller, en dépit dune union sacrée derrière le champion comme le souhaite le patron Christian Jacob. Mettre toutes les forces en présence derrière le leader, cest lobjectif chez LR pour éviter une troisième défaite de rang à la présidentielle et tenter de retrouver un certain aura, perdu depuis la défaite de Nicolas Sarkozy en 2012.